Accès sécurisé
Rechercher

Vous êtes ici : Qualias HO » Nos services » Bandagisterie » Matériel remboursé » Matériel pour incontinence et stomie

Nos services

Matériel pour incontinence et stomie

L’incontinence urinaire masculine est un problème très fréquent mais encore tabou.
Il n’existe pas qu’un seul type d’incontinence mais plusieurs, qui ont des origines et des manifestations différentes.

On parle d'incontinence par impériosité si :

  • Les envies d'uriner sont très fréquentes et extrêmement difficiles à contrôler. Elles ne laissent pas le temps d'arriver jusqu'aux toilettes.
  • L'incontinence par impériosité est liée à un dysfonctionnement de la vessie qui est hyperactive, elle se contracte trop souvent et sans raison.

On parle d'incontinence urinaire d'effort si :

  •  Vous avez des fuites lorsque vous toussez, riez, éternuez ou bien durant un exercice. La perte d'urine se produit par jet, sans ressentir le besoin d'uriner.
  • Les fuites ne surviennent jamais pendant le sommeil. L'incontinence urinaire d'effort se caractérise par un affaiblissement des muscles du plancher pelvien.

On parle d'incontinence urinaire par regorgement si :

  •  Vous avez des fuites en goutte à goutte sans aucune perception du besoin d'uriner.
  • Vous avez l'impression de mal vider votre vessie
  •  Vos fuites ont lieu de jour comme de nuit.

L'incontinence urinaire par regorgement est la forme la plus fréquente chez l'homme.

La plupart des incontinences urinaires sont mixtes et sont donc caractérisées par des symptômes de plusieurs types d'incontinence.

Les différentes causes de l'incontinence

Ce symptôme est souvent lié au vieillissement de l'appareil urinaire, mais il existe aussi d'autres
causes comme :


  • les atteintes neurologiques (atteinte vasculaire, maladie de Parkinson, etc.)
  • les atteintes du système urinaire (tumeur, etc.),
  • les atteintes sous-cervicales (sténoses urétrales, etc.),
  • les troubles neuro-psychiques (dépression, etc.),
  • les troubles liés à la dépendance (alitement, intervention chirurgicale, etc.),
  • les traitements médicamenteux.

Matériel pour incontinence et stomie - Matériel rembourséMatériel pour incontinence et stomie - Matériel rembourséMatériel pour incontinence et stomie - Matériel remboursé

Une stomie n’est pas une maladie en soi, il s’agit d’une conséquence d’une maladie grave.
Par exemple : les maladies inflammatoires chroniques, les cancers, les traumatismes et problèmes vasculaires. Elles peuvent être temporaires ou définitives.

Le mot « stomie » désigne l’opération nécessaire lorsqu’une personne perd l’usage normal de sa vessie ou de ses intestins. Il existe trois types d’interventions :


  • La colostomie (déviation du gros intestin)
  • L’iléostomie (déviation de l’intestin grêle)
  • L’urostomie (déviation du canal urinaire)

Lorsqu’une personne subit une stomie, le chirurgien réalise une « ouverture » ou « stomie » dans la paroi abdominale. Cette ouverture permet l’évacuation des selles ou de l’urine, qui peuvent alors être recueillies dans une poche spécialement conçue à cet effet et portée autour de la stomie.

Matériel pour incontinence et stomie - Matériel remboursé

L'irrigation est un système qui assure l'élimination des matières fécales via la stomie.
Grâce à un cône, une certaine quantité d'eau ayant la température du corps est introduite dans la stomie, pour permettre à l'intestin de se vider. Vous serez donc, pendant une période de 24 à 48 heures, débarrassé des matières fécales. De plus l'irrigation du côlon entraîne une diminution des formations de gaz.

Matériel pour incontinence et stomie - Matériel rembourséMatériel pour incontinence et stomie - Matériel rembourséMatériel pour incontinence et stomie - Matériel rembourséMatériel pour incontinence et stomie - Matériel remboursé

L'irrigation est réservée aux personnes ayant une stomie au niveau du gros intestin, soit une colostomie. Seul votre médecin traitant est en mesure de dire si l'irrigation vous convient ou non.

Dès lors, vous avez besoin de son autorisation pour pratiquer l'irrigation.

 

Newsletter
S'inscrire
Désinscription ? Cliquez ici